Canaaaaaaal de Nyduuuuuuus !

Publié le 4 Mai 2011

 

En ce moment je suis très clairement dans une période « StarCraft ». La préparation de la vidéo citée quelques… semaines auparavant m’a fait découvrir pas mal de matériel intéressant. De l’autre coté StarCraft II, même s’il n’a pas tout à fait le même feeling que son aîné, est vraiment entraînant et découvrir ou apprendre une nouvelle stratégie qui marche est toujours tellement gratifiant. Ah, et les joies de jouer en parlant à son allié ou son adversaire par l’intermédiaire de Skype ou de Mumble, ça n’a pas de prix. Même si quelque part utiliser le chat in-game est quand même plus drôle rétrospectivement puisque sauvegardé et donc pouvant être relu à postériori. Ou l’art de réussir un « Knock Knock Zerg Rush » !


 

knock1

knock2

knock3

 

 



 

     

D’ailleurs à propos de la vidéo, je suis sur le bon chemin. Comme dit sur Twitter, 58% du document a été transformé en vidéo. Je suis désolé de la lenteur de la progression, mais vraiment ce petit projet est un réel challenge pour l’amateur que je suis. D’autant plus qu’ayant critiqué le documentaire « Undergeek » de façon perçue par leurs auteurs comme « impitoyable » et « sanguinaire » - et j’avoue que même si je trouve ça un poil exagéré, j’adore ces adjectifs – je n’ai pas le droit d’être trop à la rue. Normalement, il ne me reste que quelques passages ardus, le reste devant couler plus facilement. Il n’empêche, c’est long.


Aussi, en attendant de pouvoir contribuer au phénomène StarCraft, lorsqu’il m’arrive de me décourager un peu, je me prends un bon café serré, quelques sucres, et je lance la chaîne Youtube préférée des suivants francophone du jeu de stratégie de Blizzard.

 

2 vmlj4


On sent la stratégie de fin de soirée là, ça va partir dans l’égout.


Pomf et Thud sont deux frangins dont le hobby est très noble et très difficile à la fois : être des commentateurs de matchs de haut niveau de StarCraft II. Très vite, les repères sont fixés : le sage Thud est l’élément technique du duo, tandis que le fourbe Pomf se révèle concentrer l’aspect décomplexé que peut avoir tout match, même de finale de compétition. D’ailleurs, le premier joue Terran, le second Zerg, ça ne s’invente pas !


Si le milieu des commentaires de tournois est plus riche outre-Atlantique que dans l’Hexagone, Pomf et Thud se démarquent de tous. L’analyse stratégique et tactique est probablement la moins poussée – encore que pas toujours – mais ce sont clairement parmi les plus agréables à regarder. Réactions à vif, sang chaud, ton qui monte, débit qui s’emballe, l’enthousiasme à la coréenne est évident et très communicatif. L’esprit est à la détente et au divertissement avant tout, même s’il faut pour cela sacrifier un peu de technicité. Ambiance bande de potes avec pizza clopes et bières, d’ailleurs souvent les leurs sont sollicités au décours d’une anecdote et prennent la parole dans la désormais célèbre « P&T Caverne », grosse dédicace à Uncle. Cris de joie, rires aux éclats, étonnements bruyants, ébahissements silencieux, tout y passe. Quel fan n’a pas adopté sur Battle.net ce style et n’a jamais crié « MUDASHIIIIP » à la sortie de son vaisseau-mère, qu’il aura invoqué dans l’unique but de crier son nom, ou bien « CANAL DE NYDUUUUUUUS » ? Voire, chez les plus les plus furieux, de faire un joli – mais moche – rush de « VOUAD RAI » ? Des expressions qui se répandent comme une traînée de poudre, c’est le signe de la qualité.


Oui, oui, j’ai bel et bien créé une fois un Mothership – unité finale de l’arbre technologique des Protoss qui, de base, coûtent bien chers – dans le seul but de pouvoir crier « MUDASHIP » sur le chat allié. Et c’était trop bien.

 

1 t2l9a


Il faut adapter sa stratégie…

… à la manière du caméléon.

Ouais, à la manière du caméléon, mais en fonction de la situation.


Outre cet aspect décontracté mais respectueux des grands joueurs, ce qui rend Pomf et Thud si agréables à suivre c’est la possibilité, pour un non-initié à StarCraft II, de comprendre tout de même un minimum ce qui se passe. Les lascars ne passent pas toute la partie à développer le jargon propre mais de temps en temps, un mot ou une notion sera explicitée. Et même sans la notion, une bonne vanne d’un Pomf restera croustillante, et une explication d’un Thud restera largement compréhensible. Parmi leurs fans, une partie non négligeable ne possède pas le jeu.


Le modus operandi de l’équipe est simple : l’un déniche un replay – enregistrement d’une partie comportant plusieurs informations importantes tels que la rapidité d’un joueur, sa production au fil du temps, sa vision e jeu notamment – et s’il est intéressant le soumet aux commentaires des deux frères. Ceux-ci commentent alors un match sans l’avoir vu avant, ce qui leur permet de garder un ton frais sans hypocrisie. Sauf, bien sûr, lors d’occasions spéciales où eux-mêmes sont les acteurs des matchs à commenter. Car si on déconne beaucoup, le niveau est cependant bien présent : Pomf et Thud évoluent dans les ligues « Master », ce qui correspond à la plus haute ligue atteignable par les non professionnels. Un Master tel qu’eux roule et retourne plusieurs fois sans les yeux votre serviteur qui n’est qu’en modeste ligue Or, soit deux ligues en dessous. Un très bon niveau qui leur assure une bonne compréhension des mécanismes de jeu et une crédibilité certaine mais dont ils ne font pas nécessairement preuve lors de leurs parties affichées sur leur chaîne : la plupart d’entre elles sont des quatre contre quatre, et s’ils sont très forts ce n’est pas le cas de toute l’équipe derrière eux. C’est alors un artifice de stratégies complètement farfelues et sorties de nulle part, qui ne marchent pas nécessairement parfaitement mais qui marquent les mémoires. Un rush quatre missiles nucléaires sur une couveuse Zerg ? C’est le début de la légende Georges, héros parmi les héros de tout Terran qui se respecte. Lancer un assaut avec des forteresses planétaires, attaquer avec des hallucinations ? Ca ne fait pas peur à Thud. Et je ne parle pas de ce match fantastique où, pour fêter… la 200e vidéo je crois ? Pomf et Thud se lancent dans un duel fratricide… sur Broodwar. Entre l’oubli des build-order, voire de certaines unités d’un jeu qui date de douze ans, et la talent visiblement pas le même que celui de StarCraft II, c’est des barres de rire assurées.


Et là le scouuuurge ! Le scourge qui aurait tellemeeeent pu faire des trucs !


Je pense que Pomf et Thud c’est l’idéal pour découvrir le multijoueur de StarCraft II. C’est aussi marrant que doivent l’être les parties en équipe. C’est aussi n’importe quoi que sont les parties en équipes larges. C’est suffisamment pointu comme les matchs de duel. Que ce soit le néophyte ou le joueur confirmé, tout le monde y trouve son compte, sauf peut-être les personnes cherchant des commentaires détaillés et poussées sur les analyses stratégies, et il trouvera alors son compte sur les commentaires anglophones.


Mais il rigolera tellement moins.

Rédigé par Youe

Publié dans #Magister dixit

Repost 0
Commenter cet article

Galoo 18/05/2011 17:31


Mais.... Mais ils sont géniaux ! Bon, Pomf est parfois un peu trop enthousiaste, ça gâche un peu mon plaisir, mais Thud est pile poil dans le ton, les explications sont claires (si on est pas un
néophyte quand même parce que les noms des techniques pfiou), l'ambiance sympa.

Merci Youe pour cette découverte, surtout qu'ayant finalement craqué et acheté le jeu, j'ai besoin d'étudier les différentes stratégies de la nouvelle mouture.

Mais es-tu sur battle.net toi-même ? Y a-t-il moyen de te défier ?


Youe 18/05/2011 18:36



J'y suis occasionellement oui. Mon pseudonyme est le même qu'ici, et mon numéro de joueur à trois chiffres est... oh mon dieu, je viens de me rendre compte, c'est le même que le numéro
d'immatriculation de la voiture de Donald Duck ! Après y'a pas de problème, tu me whisp et c'est parti.



Vio 09/05/2011 15:06


"Ah, et les joies de jouer en parlant à son allié ou son adversaire par l’intermédiaire de Skype ou de Mumble, ça n’a pas de prix. Même si quelque part utiliser le chat in-game est quand même plus
drôle rétrospectivement puisque sauvegardé et donc pouvant être relu à postériori." Les copines des joueurs préfèrent aussi le chat in-game à Mumble !


Youe 10/05/2011 02:22



Oui mais sans ça tu ne saurais pas faire de Banelings !



Petrif' 08/05/2011 13:23


Est-ce qu'on peut dire qu'ils sont un peu les Ken Bogard de Starcraft ?


Youe 08/05/2011 15:28



Dans une interview ils disent que certains commentateurs de Street leur ont donné des conseils, c'est possible que ce soit lui, je sais pas je connais pas du tout le milieu Street Fighter.



Draghor 06/05/2011 17:04


Y'avait eu un article sur eux dans Joystick, mais puisque tu les conseilles vais peut-être aller jeter un oeil ^^


Youe 06/05/2011 20:39



Evite seulement leur dernière vidéo, avec la fille : partie ennuyeuse et commentaires tout sauf intéressants.



raspy 05/05/2011 11:40


P&T ya à boire et à manger, et je pense que ça résume leur travail depuis le 1er jusqu'au 15eme dégré au moins :p


Youe 06/05/2011 20:38



Y'a Chips et de la bière !