Le Sartorius d'août

Publié le 29 Août 2010

sartoriusrouge

Un sartorius. Rouge.
Mais c'est chacun son goût.

 

Pour un premier mois le bilan est assez catastrophique, août n’était clairement pas le moment de commencer avec une petite flopée d’évènements tragiques-comiques. Démarrage en retard, semaines de un ou deux séances, plusieurs repas loupés – dont quelques uns assez inexcusables autrement que par la flemme, rien de bien transcendant. Exemple tout bête : chaque garde pompe deux jours par semaine. Parce qu’une garde dure 24 heures et que moi, souvent, le lendemain, j’aime équilibrer en passant une journée de glande complète – dormir, repas fast-food, jeux-vidéos, grignotage, et quand j’ai fini, je recommence. A coup d’une garde par semaine ça diminue le créneau « remise en forme », surtout quand on doit aussi réviser pour son évaluation.


Mais tout ne fut pas improductif pour autant puisque hop, régime alimentaire avec paradoxalement une consommation augmentée de légumes carbonisés à la poêle. Acquisition surprise d’une friteuse, mauvais pour la santé mais bon pour mon objectif global.


J’appréhendais un peu mortellementla remise à niveau. Je partais initialement sur un « petit » niveau deux théorique pour redémarrer. Puis je soupèse ma motivation en plein matage de la Flander’s Compagny. Finalement ce sera niveau un avec des séries de cinq. Nouvelle réflexion un épisode plus tard. Plutôt des séries de quatre.


C’est avec un désespoir assez méchant que je peine à réaliser moins de la moitié de ce que je faisais avant en rigolant. L’occasion pour mon égo de se remettre doucement à sa place, entre la porte du frigo et le placard, dans le coin. Concrètement ça signifie quoi pour la première séance ?


L’échauffement est une mission commando biélorusse. La corde à sauter n’est définitivement pas un truc de petit joueur, les fillettes des récréations gagnent mon plus grand respect. Objectif atteint d’une quinzaine de secondes consécutives… sur une fréquence cardiaque évaluée à 130 battements par minute. Lazy’s Heart Detected ! Et il faut recommencer trois fois ! L’agréable sensation de sentir ses jambes fouettées par la corde en plastique verte fluo.

A noter que j’améliore un peu le score de quelques secondes par la suite, mais mon abruti de mollet gauche – toujours lui, le droit me respecte- réceptionne amoureusement la corde ce qui me gêne dans le décompte.


Une fois l’échauffement passé c’est psychologiquement que la séance s’avère terrifiante. Une angoisse confinant presque à la panique à chaque début d’exercice. Ca se calmera heureusement vite, en revanche j’ai la malchance de toujours tomber sur le moment où l’un ou l’autre voisin se trouve dehors ou sur son balcon. Mais, rentrez, j’ai pas envie qu’on me voit simuler un arrêt cardiaque, beuh ! Et cerise sur le gâteau, ces coquins d’étirements sont plus douloureux que dans mes souvenirs.  Seul moment agréable, le travail du souffle s’avère instantanément relaxant. Contrôle de l’expiration bien tranquillement allongé sur le dos dans un style un peu yoga, ça j’aime bien. Et en plus ça peut être super utile dans certaines circonstances.


Définitivement les exercices vont être amenés à être découpés en deux. Parce que perdre une heure, voire plus, par séance, c’est juste chiant comme la pluie. Même avec une musique dans les oreilles, ou un petit programme télévisé personnalisé, rien à faire : on s’ennuie. Entre chaque effort on regarde en l’air, puis sa montre, et on se demande si on a bien fait les courses, et tiens est-ce qu’on n’aurait pas quelque chose de plus utile à faire…


Du coup un mois d’août qui aura surtout servi à préparer un peu le terrain plus qu’à commencer les exercices. Ma tendance à mal manger aura un peu sapé le travail de fond et je n’aurais gagné qu’un demi-kilo durant ce mois.

En espérant que septembre soit plus propice question emploi du temps. Normalement oui, j’ai pas connu beaucoup de stage plus prenant que mon actuel.

Rédigé par Youe

Publié dans #Varietas

Repost 0
Commenter cet article

Zazen Rouge 04/09/2010 13:47


Bien! J'aurai appris aujourd'hui que Sartorius n'est pas le nom d'un méchant inter-galactique. Bon courage pour la suite des exercices! Lire ces articles me donne le sentiment d'avoir fait de la
musculation moi-même, c'est tout à fait satisfaisant.


Youe 05/09/2010 16:51



Sartorius, le grand dévoreur de monde intergalactique, toujours précédé de son hérault, le biceps d'argent !



Kaeso 29/08/2010 23:32


Courage!
1/2 Kg la vache, moi à te place je serais content, j'ai fait pas mal de muscu cet été, et j'ai quand même réussi à perdre du poids...
Les légumes, si tu met pas 3 litres d'huile avec, c'est dur à avaler "le gras, c'est la vie".
1 heure par séance... ça te plombe une journée, je pense comme toi que c'est mieux de redécouper ça, tu travaille plus comme ça en fatigant moins.
Entre chaque exercice, c'est pile le bon moment pour aller faire un tour sur tout ces sites du net que tu vas voir régulièrement, un petit coup de blog par ci, un petit coup de forum par là... ça
passe le temps^^
Argh et les étirements... je suis sur qu'un fouet avec des piquants en métal au bout serait moins douloureux^^
Tu fais quoi exactement comme exercices? A par la corde à sauter^^


Youe 01/09/2010 21:17



Y'a pas de noms aux exercices, ils sont désignés par des lettres, mais en gros y'a de la barre parallèle, des tractions, des pompes, des exercices pour les membres inférieurs et des abdos. En
comptant les temps de repos et les échauffements et étirement... c'est long !