Le triceps de novembre

Publié le 11 Novembre 2010

Triceps brachiiUn triceps. Rouge. Mais c'est chacun son goût.

 

Une absence d’article dans cette catégorie pendant une durée si importante laissait fortement à croire que telle une métaphore animalière peu flatteuse je m’étais dégonflé au bout d’une semaine. Que nenni, même si ça a failli être le cas ! Simplement, une tendinopathie des deux genoux – histoire de pas faire les choses à moitié, ‘voyez – m’a gentiment mais fermement retardé d’un mois. Parce que mettre les structures des genoux au repos, c’est assez difficile dans le contexte d’une vie de tous les jours, même si une réponse a été apportée par Sheldon dans le Big Bang Theory saison 4 épisode 2 que je ne suis pas censé avoir vu. Oh non je ne l’ai pas vu, non non non, on m’en a juste parlé.


 J’ai donc comme dit précédemment réalisé mon propre petit programme parce que décidemment impossible de m’y mettre plus d’une demi-heure par jour, c’est trop démotivant pour n’importe quel homme sain d’esprit qui n’ait pas goût à suer sans s’amuser. Donc une séance dite classique sera scindée en deux chez moi. C’est comme ça et a été décidé en réunion de concertation pluridisciplinaire avec mon cœur de quinquagénaire sédentaire et l’ensemble de l’Alliance Rebelle de mes fibres musculaires contre l’impitoyable Empire du Rachitisme Galactique.


Confiant en mes capacités et mes « exploits passés » je me programme donc un rythme triptyque. Premier jour, barre parallèles, et pompes de deux façons différentes, dont une particulièrement sadique. Deuxième jour, tractions et travail sur les jambes et les abdominaux. Troisième jour, exercices un peu personnel parce que j’ai retrouvé du matériel et ce serait dommage de le laisser prendre la poussière. Et évidemment le quatrième jour c’est la glande absolue.


Le niveau deux du bouquin commence par six série de cinq mouvements chacun. Comprendre : je fais cinq pompes, temps de repos, et je recommence cinq pompes, et ce jusqu’à six essais. Dis comme ça, tout apparaît simple et tellement faisable. Premier bémol, le temps de repos recommandé est de moins de trente secondes. Et ça passe trèèèèès vite, le temps de se relever on a déjà perdu cinq seconde, le temps de se remettre de l’afflux sanguin on en perd cinq autres, et il faut bien cinq secondes pour se remotiver à l’effort suivant et se positionner – et encore, cinq secondes constituent un record dans le domaine de la bonne volonté. Reste par conséquent une petite dizaine de seconde pour se reposer dans le sens propre du terme. Moins si on prend l’initiative de boire une gorgée d’eau. Deuxième bémol, les répétitions tuent. Histoire de vous donner un aperçu de mon fail intersidéral, un petit graphique de mon tout premier essai de reprise ! En rouge, le niveau censé être atteint c'est-à-dire un total de trente mouvements pour chacun des trois exercices.

 

Histogramme copy

 

Le premier exercice, c’est les barres parallèles. Quatre séries complétées, et deux mouvements de la cinquième, puis les bras pendouillent comme une poupée Barbie désarticulée. Mais non, dans vingt sec – non, dix secondes, il faut enchaîner des pompes sur un banc. L’exercice est en fait aisé, du coup ça permet de se reposer artificiellement. Notez d’ailleurs la vicieuse déformation mentale induite par l’effort : on parle bien de se reposer en faisant des pompes, là, c’est absolument grotesque. Enfin, après cette série, vlan, une autre série de pompes mais cette fois-ci en mode de difficulté « HELL ». Placez vos pieds sur une étagère en hauteur soit au niveau de vos hanches quand vous êtes debout soit au-dessus si vous vous sentez l’âme d’un Superman,  vos mains sur deux chaises qui se trouvaient là de façon tout à fait fortuite, vous avez le fessier en l’air et vos globules rouges en direction de votre encéphale ? Bien ! Allez-y pour placer vos six séries de cinq, le buste devant évidemment se trouver au niveau des chaises à la fin du truc. Je rappelle : moins de trente secondes de repos ! Fatalement, les performances furent à la hauteur des attentes, donc minables.


Oh, d’ailleurs, j’ai décidé de tester ce produit régional fabriqué à la main avec des extraits naturels de plante : la couleur est suspecte mais par contre le goût… est immonde, rien à sauver en dehors de la forme bien pratique de l'objet. Enfin il paraît que ça rend de l’énergie, pourquoi pas ? Comme une potion de vie dans Diablo en fait. Ce produit c’est du sang de démon !

 

powerade-cherryOuiii, le sang c'est le pouvoiiiiir ahahahéhéhéhnyaknyarknyark


Les représentants de mon organisme se réunissent pour organiser une assemblée générale exceptionnelle et un vote unanime pour adapter les temps de repos et s’accorder un souffle plus important sans dépasser deux minutes m’est présenté sous menace de grève généralisée, de blocage de mes centres nerveux et de slogans anti-Sarkozy. J’accepte dans la seconde.

 

Désolé si l'article est un peu court et un peu décousu, je l'écrit pour ainsi dire pratiquement juste après l'exercice. Oh, et de façon fort à propos, j'ai tenu une heure sur Just Dance et Just Dance 2. Conclusion : ces jeux font bosser les muscles situés au niveau de la région lombaire et les flancs. Bon à savoir.

Rédigé par Youe

Publié dans #Varietas

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

raspy 29/11/2010 11:44


Disons que la muscu trouvera à terme ses limites, et que donc un sport sera toujours un plus à partir d'une certaine masse musculaire atteinte.
Sinon comparer un entrainement de sport à de la muscu, c'est mauvais, puisque le but de la muscu c'est de se déchirer les muscles pour en refaire ensuite (la congestion musculaire aidant à faire
passer le truc) alors que l'échauffement...ben c'est pour échauffer ^^


Concombre Masqué 13/11/2010 18:51


Tuuuuuu laisses la carotide de Kitsune là ou elle est et tu retournes faire tes pompes, vilain! :o


Kaeso 12/11/2010 21:32


Wowh j'ai l'impression d'être un gros amateur a côté de toi, tous ces exercices variés... Moi je me contente de faire des pompes CLASSIQUES. Petite question, tu fais un sport à côté? Moi j'ai
commencé un art martial en club, ne serait-ce qu'au niveau abdos, les entraînements sont 15 foi plus motivants quand on est toute une salle à souffrir comme des bêtes,et puis comme c'est à heure
fixe, pas de risque de se décourager en se disant, je m'y met dans 5 minutes... Mais t'as peut être pas le temps remarque avec les horaires que tu dois faire.


Youe 12/11/2010 23:23



Crois moi, tu progresseras bien plus vite avec un art martial. Personellement ça me dit trop rien d'aller en club de sport sans connaître personne. Oui je sais, liens sociaux tout ça, mais
franchement bof. Même si forcément, t'a la motivation en moins à gérer, c'est plus sympa.



Kitsune 12/11/2010 07:42


Toutes cette attirance vers le sang, à la fin de l'article, me font penser qu'il faut que tu arrêtes de jouer à Castlevania, je crois que cette saga a une trop grande influence sur toi é_è !
*btw, courage pour tout ce programme é_è*


Youe 12/11/2010 23:20



Tant que je ne me met pas à lire Twilight, tout va bien. Oh, mais c'est une jolie carotide que tu as là !